Le syndrome du lampadaire

Le syndrome du lampadaire

2 juillet 2014 - 15 h 15 min
Par

Concept intéressant que ce syndrome, car malheureusement encore trop courant dans la réalité entrepreneuriale.

Un homme se promène en ville de nuit et aperçoit un autre homme, sous un lampadaire penché vers le sol et qui semble chercher.

«  Bonsoir, vous avez perdu quelque chose, Je peux vous aider? »

« Oui, j’ai fait tomber mes clés »

« Et vous les avez perdues dans ce coin ? »

« Non, mais c’est le seul endroit éclairé »

 Souvent on ne regarde que là où c’est éclairé.

Traduction :

Si vous posez cette question à de nombreux dirigeants :

« Quelle est pour la plupart d’entre vous la principale source de rendement, d’innovation, d’efficacité dans vos entreprises? »

La réponse risque d’être pour beaucoup : «les salariés, les ressources humaines »

« Où, ces dernières années avez-vous faits vos principaux investissements ? »

La réponse risque malheureusement d’être sensiblement différente.

Une réponse technique, logistique est souvent préférée, car comptablement et financièrement maîtrisables, à une réponse humaine beaucoup plus difficile à évaluer. Ce n’est ni votre banquier, ni votre comptable qui iront à l’encontre de ce principe.

Bien sur cela ne s’arrête pas à cette seule situation. Nous avons souvent tendance à relever des problèmes non pas en fonction de situations réelles, mais en fonction des solutions dont nous disposons pour les résoudre. Après tout, nous sommes seulement  humains.

Partagez cet article

facebooktwittergoogle_pluslinkedinmailfacebooktwittergoogle_pluslinkedinmail
Suivant Précédent